Insiders

Les adresses parisiennes incontournables du photographe Julot Bandit

Découvrez le meilleur de Paris via ses coups de coeur et dernières découvertes !

Les adresses parisiennes incontournables du photographe Julot Bandit

La Fashion Week était le prétexte parfait pour demander leurs adresses favorites à ceux qui travaillent concrètement dans la mode. Après l’interview du modèle Séréna Sy, nous vous proposons de découvrir les restaurants, les bars et les clubs préférés de Julot Bandit. Ce photographe et réalisateur – connu pour son style aérien et ses clichés emblématiques d’artistes hip hop – a partagé avec nous les quelques spots qui le font vibrer durant la Fashion Week ainsi que ses coups de coeur et ses dernières découvertes.

Bim : Quelle place occupent les clichés de mode dans ton travail ?
La mode commence à prendre plus de place dans mon travail depuis environ 1 an. J’étais beaucoup plus concentré sur les milieux de la musique et de la publicité. Je trouvais la mode ennuyeuse, mais ça, c’était avant !

Bim : En quoi ton approche diffère-t-elle par rapport aux restes de tes projets ?
Elle n’est pas différente, le mode de fonctionnement est le même : le sujet / thème, le modèle, la composition et la colorimétrie.

Bim : Éprouves-tu une aussi grande fascination pour les modèles que pour les artistes de musique ?
Pas forcément pour les modèles, mais plutôt sur ce qu’ils dégagent. Tout comme les artistes de musique d’ailleurs. Je n’ai jamais été « fan » d’un artiste, mais plutôt de son univers.

Bim : Qu’est-ce qui accroche ton regard (tes obsessions esthétiques) ?
Pour dire vrai, je suis un gros maniaque, donc je suis un obsédé de chaque petit détail. Mais une image avec très peu d’information dessus, c’est à dire simple et radicale comme peut le faire Jean-Paul Goude, me plait beaucoup.

Bim : A quoi ressemble ton quotidien durant la Fashion week ?
Quelques soirées, pas mal de rencontres, mais en vrai la FW n’influence pas trop mon boulot, le travail se fait surtout en amont pour qu’il soit justement prêt pour la Fashion Week. Donc, pour faire simple, la FW c’est plus du divertissement.

Bim : Quels sont les endroits incontournables (restaurants, bars, clubs, etc.) de la FW que tu fréquentes ?
Dernièrement, le SALÒ (142 Rue Montmartre, 75002 Paris), les Bains Paris (7 Rue du Bourg l’Abbé, 75003 Paris), et parfois la Mano (10 Rue Papillon, 75009 Paris) pour les clubs. Sinon, j’aime bien l’Hôtel Grand Amour (18 Rue de la Fidélité, 75010 Paris).

Bim : Les petits nouveaux, ceux que seuls les initiés connaissent ?
Le restaurant Vivant dans le 10ème (43 Rue des Petites Écuries, 75010 Paris) ! Petit mais très très bon !

Bim : Des endroit pour boire des cocktails et côtoyer les plus beaux modèles ?
3 lieux ! La Belle Epoque (36, rue des Petits Champs 75002 Paris), La Coquille (30 Rue Coquillière, 75001 Paris), et le Grand Amour (18 Rue de la Fidélité, 75010 Paris), tout simplement.

Bim : Pour croiser Kanye West, A$AP et les autres ?
Le Pompon (39 Rue des Petites Écuries, 75010 Paris), en FW tu en croiseras certains !

Bim : Ça fait un petit moment que tu es sur Paris. Il y a des restaurants et des bars qui ont une place particulière dans ton coeur ?
J’ai pas mal de petites adresses dans le 18ème étant donné que je suis né et j’ai grandi là-bas. Il y a Thu-Thu (51 Rue Hermel, 75018 Paris), un tout petit restaurant vietnamien un peu caché, ou Bululu Arepera (20 Rue de la Fontaine du But, 75018 Paris), un resto Vénézuélien, très bon aussi pour ses cocktails. Ces deux adresses sont parfaites !

 

On vous invite à suivre Julot Bandit sur son Instagram !

Albéric Davet
Rédacteur en chef de Bim Magazine